Destination Cambodge : à la découverte de l’empire khmer

Le Cambodge est un pays à la culture extrêmement qui se découvre pas à pas et laisse entrevoir la grandeur de ses civilisations passées. Phnom Penh, la capitale, vous envoute à travers sont charme effervescent et ses rues peuplées de pousse-pousse qui se croisent sans jamais se heurter dans un valse d’apparence chaotique mais cependant bien rôdée. La ville est bordée de bâtiments datant de l’époque coloniale. C’est une ville qui croit et se reconstruit sans cesse où vous trouverez des bars branchés aussi bien que des galeries d’art contemporain. Pour vous éloigner de l’agitation de la capitale, vous pouvez vous lancer à l’assaut du « temple perdu » à plusieurs heures de route d’ici. Niché dans les montagnes du Dângrêk avec une vue imprenable sur les plaines du Cambodge 600 mètres en contre-bas, vous trouverez le Prasat Preah Vihear, un temple hindou construit par les rois Khmers aux IXe au XIe siècle. Le sanctuaire s’étend sur 800 mètres et vous mène à un autel fleuri sur lequel veille un jeune moine boudhiste.

Suivez la route des temples

Un itinéraire intéressant consiste à visiter les différents temples qui constellent le pays. Commencez par Sambor Prei Kuk, capitale du royaume Chenla ayant précédé l’empire Khmer et construit au VIème siècle. Le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et se compose d’une centaine de petits temples en briques rouge que vous pouvez admirer en suivant le chemin à travers la forêt. 

A partir de Preah Vihear en suivant la direction sud, la route vous conduira à Koh Ker, une capitale du Xème siècle dominée par le Prasat Thom. Il s’agit d’une pyramide immense qui impose le respect du haut de ses 30 mètres.

Les paysages changent lorsque vous vous rapprochez d’Angkor. Un autre sanctuaire recouvert de végétation et en partie en ruine remporte beaucoup de succès auprès des touristes, c’est le Beng Mealea. Un autre temple à Banteay Srei est de taille plus modeste mais conserve néanmoins un grand charme à travers son grès rose entièrement orné de sculptures et bas-reliefs de déesses et scènes de la mythologie.

Arrivez à la cité médiévale d’Angkor

Votre périple à travers les paysages magnifiques du Cambodge pourra alors s’achever en beauté à Angkor. Vous pourrez y voir des maisons sur pilotis. A l’époque des Khmers, la ville d’Angkor s’étalait sur plusieurs centaines de kilomètres et comptait plus de 700 000 habitants. La ville ne représentait qu’une partie de l’empire Khmer qui s’étendait à l’époque sur une grande partie de la Thaïlande, du Laos et du Vietnam. 

Vous laisserez-vous tenter par le Cambodge ?