Une reprise pour le 6 septembre pour Costa Croisières

Avec la propagation rapide du Coronavirus et surtout ses nombreuses attaques mortelles dans l’Italie, les croisières ont arrêté leur service depuis le mois de mars dernier. Toutefois, avec la sortie du décret gouvernemental italien stipulant la réouverture des croisières, les principaux groupes concernés, y compris le Costa Croisières, ont commencé petit à petit à préparer leur départ.

Des voyages en toute sécurité

Depuis peu, le gouvernement italien a donné son accord pour que les voyages en croisières puissent à nouveau être réalisés. Bien sûr, cette décision est accompagnée d’une multitude de règlements sanitaires visant à protéger les voyageurs de la pandémie Covid-19 qui représente encore une grande menace. Pour la mise en place des différentes mesures sanitaires dans les navires de croisière, l’État a même consacré un budget colossal d’environ 25 milliards d’euros. En adoptant tous les dispositifs sanitaires nécessaires, les bateaux de croisières du groupe Costa commenceront leur incroyable tournée à partir de la date du 6 septembre.

Les programmes de Costa Croisières

Si les navires de croisière MSC ont déjà déclaré leur départ pour le 16 août, la Costa Croisières elle aussi a prévu de reprendre du service très bientôt. Le groupe Costa a d’ailleurs fait une annonce officielle disant que ses bateaux lèveront leurs ancres dans les ports italiens à partir du 6 septembre.

D’après les communiqués du groupe, le premier à prendre les rives est le Costa Deliziosa. Il quittera le port de Trieste pour amener les touristes vers les beaux horizons de la Grèce. Ses déplacements seront hebdomadaires. Le second départ sera quant à lui attribué au navire le Costa Diadema. Il lèvera l’ancre depuis Gênes dans la journée du 19 septembre et ira explorer les paysages pittoresques de la Méditerranée occidentale, de la Malte et du large de l’Italie.

Il est à rappeler que les croisières sont des piliers importants dans l’économie de l’Italie. Le secteur possède un chiffre d’affaires estimé à près de 14,5 milliards d’euros et représente une source d’emplois pour environ 53 000 individus. Cette reprise sera donc très bénéfique pour beaucoup.